10 février 2020

Le coronavirus, un cygne noir pour l’économie mondiale ? – 07.02.20

‘‘ Le coronavirus est-il un cygne noir pour l’économie mondiale ? ’’

Par Jean-Jacques Ohana,

Directeur de la gestion, HOMA CAPITAL 

Selon le dirigeant de Freeport, principal producteur de cuivre mondial, le coronavirus est un « événement cygne noir ». Cela signifie que non seulement l’expansion du virus était imprédictible mais aussi que ses conséquences ne sont pas estimables.
Depuis le 27 décembre 2019, date à laquelle 41 personnes avaient été infectées dans la région de Wuhan, le virus a atteint plusieurs régions chinoises.
Nous ne savons que très peu de choses sur le virus : sa contagiosité et le taux de mortalité sont encore très peu connus ; la capacité du virus à muter et donc à augmenter sa dangerosité est très peu documentée.
Pour contenir ce risque, la région de Wuhan a été mise en quarantaine. Rappelons qu’il s’agit d’une mégapole industrielle au cœur d’une région de 11 millions d’habitants dotée notamment de liens avec la France (PSA et Renault y sont installés).
Malgré cette précaution, le virus se propage en Chine où les annonces de fermeture de magasins et d’usines se succèdent.
Dans un environnement connecté, il serait raisonnable d’anticiper les conséquences d’une panne du moteur chinois (15% du PIB mondial) sur l’économie mondiale.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à l’intégralité de l’article

Perspectives 07.02.2020